La question du choix entre CMU et LAMal est sensible et le choix irrévocable. Pour vous aider, voyons les avantages et inconvénients des deux régimes.

Quels sont les critères de choix entre LAMal et CMU frontalier ?

Le nouveau frontalier va choisir sa couverture de base selon les critères suivants :

  • la localisation de ses soins,
  • son revenu net (Revenu Fiscal de Référence ou RFR),
  • le nombre des assurés (ou ayant(s) droit).

Les régimes de couverture santé LAMal fontalier, encore appelé base LAMal, et CMU frontalier ont des points forts et des points faibles sur chacun de ces critères comme ce tableau le montre.

Critères LAMal frontalier CMU frontalier
Accés aux soins Suisse ET France Uniquement en France sauf cas particuliers
Cotisations Forfaitaire En fonction du Revenu Fiscal de Référence (8%)
Situation familiale Pas de notion d'ayants droit Ayants droit gratuits

Nous présentons ici les prestations de l'assurance de base, dans les deux cas, une assurance santé complémentaire s'avére nécessaire pour limiter les restes à charge et les dépassements d'honoraire.

Vous vous posez une question sur le coût de chaque solution ? Notre simulateur est là pour vous aider ! A partir de quelques données de base, il vous permettra de comparer le montant de votre couverture LAMal et CMU frontalier.

Anticiper son évolution familiale et professionnelle

Le choix qui découle du droit d'option entre base LAMal et CMU frontalier est fondamental car irrévocable. Il faut prendre le temps de réfléchir à sa vie future. Elle va aussi déterminer votre décision.

Vous allez évoluer dans votre travail

Vous avez peut-être commencé avec des contrats courts mais comment voyez-vous la suite de votre carrière professionnelle ?

Votre période d'essai va sûrement se transformer en essai gagnant et vous allez sûrement profiter d'une évolution salariale.

Dans ce cas, la CMU frontalier sera moins adaptée car sa cotisation est assise sur un pourcentage de votre Revenu Fiscal de Référence.

Votre situation familiale va évoluer

Votre situation familiale va aussi avoir son importance. Vous comptez peut-étre vous installer en couple, avoir des enfants ?

La notion d'ayant(s) droit aura alors une valeur particulière pour vous : la CMU frontalier prend d'office avec vous vos ayants droit tandis qu'avec la base LAMal, il faudra penser à leur prendre une couverture supplémentaire (à un coût moindre pour les enfants)

La situation de votre conjoint est décisive

Si vous êtes déjà en couple, votre conjoint(e) dispose-t-il (elle) de sa propre couverture maladie ? Dans ce cas, il ne sert à rien de prendre avec vous vos ayants droit.

L'avenir des régimes de base

L'évolution tarifaire en Suisse

En Suisse, les caisses maladies disposent de réserves financières, c'est surveillé par les autorités financières, elles ne peuvent pas être en déficit.

La tarification de la base LAMal frontalier n'a pas évolué depuis 6 ans. C'est un signe de la robustesse du système de santé Suisse.

L'avenir de la sécurité sociale

En France, le régime de base obligatoire de la Sécurité Sociale est en déficit chronique depuis de nombreuses années. Le systéme est fragile.

Des vagues de déremboursement de médicaments interviennent a intervalle régulier. Le risque principal reste une augmentation du taux de cotisation de la CMU frontalier, aujourd'hui à 8%.

La trajectoire des deux régimes de santé va aussi avoir un impact sur vos futurs prestations de soin et le niveau de vos cotisations. Quelque soit votre avis, pensez-y !

Un choix irrévocable, tant que vous êtes frontalier !

Le jour où votre situation change, par exemple si vous quittez la Suisse pour partir travailler à l'étranger, vous n'êtes plus frontalier, l'assurance ne vous concerne donc plus, le choix peut donc être révoqué !

Pierre Mariac
Responsable métier
Titulaire de la certification d'Intermédiaire en Assurance AFA, Pierre est le réferent métier d'Helvicare.