Les assurances maladies frontalier de base ne couvrent pas tous les types de soins, les mutuelles pour le frontalier remboursent des prestations qui ne sont pas prises en charge par la base.

L'assurance de base, qu'elle soit suisse (LAMal frontalier) ou française (CMU frontalier), rembourse mal ou pas du tout certains soins ou prestations. Une mutuelle frontalier est facultative mais nécessaire si vous souhaitez bénéficier d’une bonne couverture maladie.

Ne pas en avoir, c'est courir le risque d'être en difficultés financières si une maladie ou un accident grave survient.

La mutuelle frontalier pour les soins en Suisse

En Suisse, l'assurance maladie frontalier de base, la LAMal frontalier vous garantit un accès à ce qu'on appelle le réseau cantonal de soin. Cependant, ce régime présente des lacunes qu'une assurance complémentaire suisse venait combler. Mais, depuis 2017, il n'est plus possible au frontalier d'ajouter une complémentaire santé suisse à sa base LAMal frontalier.

Des mutuelles françaises proposent aussi quelques couvertures côté suisse. Mais leur couverture est bien moins étendue que celle des anciennes complémentaires santé suisses qui étaient proposées au frontalier.

Aujourd'hui, choisir une mutuelle frontalier doit se faire par rapport à vos soins en France.

La mutuelle frontalier pour les soins en France

En France, la Sécurité Sociale frontalier, la CMU frontalier rembourse peu ou pas du tout certaines prestations. Pour combler la différence, une mutuelle frontalier vient ajouter des couvertures. La mutuelle frontalier peut prendre en charge:

  • le ticket modérateur (la part non prise en charge par la Sécurité Sociale)
  • les dépassements d'honoraires
  • la couverture de frais d'optique et de dentaire
  • les prestations non couvertes (médecine alternative, médecine naturelle, rapatriement, prévention...)
  • les prestations de confort (chambre privée à l'hôpital français ...)
  • etc...

La mutuelle frontalier protège deux populations de frontaliers

Une mutuelle frontalier, c'est un même type d' assurance qui peut couvrir deux populations de frontaliers : ceux assurés à la CMU frontalier et ceux assurés à la LAMal frontalier. C'est possible car la LAMal frontalier et la CMU frontalier partagent une même base de remboursement en France : la Sécurité Sociale française et son outil, la carte Vitale..

La mutuelle frontalier se différencie des autres mutuelles françaises parce que des compagnies d' assurance françaises refusent de compléter une base LAMal frontalier. Elles n'ouvrent pas leur affiliation aux frontaliers qui ont opté pour le système suisse. Ce n'est pas le cas des mutuelles frontalier qui complètent indifféremment les assurances CMU frontalier et LAMal frontalier.

Pour les frontaliers affiliés à la CMU frontalier, la mutuelle frontalier correspond à une assurance complémentaire qu'un employé en France a l'habitude de contracter.

Pour les frontaliers assurés en LAMal frontalier, la mutuelle frontalier a tout d'abord connu un regain d'intérêt lors de l'arrêt des assurances maladie complémentaires pour les frontaliers. Cet intérêt redouble avec la tendance actuelle au « tourisme de santé » entre la Suisse et la France.

La mutuelle frontalier, élargit le choix du frontalier en LAMal

Le frontalier choisit la LAMal frontalier pour une raison économique et pour accéder à un large réseau de soin. La raison économique est facile à estimer avec le calculateur CMU – LAMal. En matière de réseau de soins, la composante « bilatérale » de la LAMal frontalier qui permet des soins ** en France et en Suisse ** donne la possibilité au frontalier de choisir oû il va se faire soigner. La mutuelle frontalier qui améliore le remboursement en France, élargit encore davantage les choix possibles.

Pour exemple, voici une possible répartition des soins entre ** la Suisse et la France ** : La LAMal frontalier est utilisée pour accéder aux hôpitaux cantonaux suisses et aux spécialistes suisses qui ont des délais de rendez-vous moins longs qu'en "France Voisine". La Mutuelle frontalier est utilisée en France pour améliorer les remboursements d'optique et de dentaire (très mal couverts en Suisse) et aussi pour compléter les remboursements du généraliste en France.

Laurence Tailhardat
Responsable des ventes
Titulaire de la certification d'Intermédiaire en Assurance AFA, Laurence travaille main dans la main avec les entreprises pour la couverture maladie de leurs employés.